Comment mettre à jour rapidement ses contenus grâce à l’IA ?

mettre_a_jour_contenus_ia

Comment mettre à jour rapidement et efficacement ses contenus ?


1. Le SEO : nerf de la guerre

Nous le savons le référencement SEO est indéniablement le nerf de la guerre. Capter l’attention du consommateur est cruciale et plus que jamais liée au contenu. Pour qu’un site se démarque, il doit vraisemblablement proposer un grand nombre de contenus. Plus encore, ses pages doivent être originales et pertinentes dans le temps.

2. La mise à jour du contenu est directement corrélée à la performance SEO

Coûteux, long et délicat à produire, encore faut-il mettre à jour son contenu pour maintenir ses performances. Un vrai casse-tête ! En effet, plus le contenu est récent, plus les algorithmes vont l’identifier comme pertinent. Justement, l’intelligence artificielle propose aujourd’hui des solutions très avantageuses pour assurer une présence efficace sur internet grâce une mise à jour très facile des contenus.


L’IA pour des contenus intelligents et rapidement mis à jour


1. Pourquoi le « duplicate content » peut nuire à votre SEO ?

Pour être bien référencés, les sites internet doivent à tout prix éviter le duplicate content (ou contenu dupliqué). La facilité est tentante mais reprendre les descriptifs produits fournis ou recycler d’anciens textes est à proscrire !

2. Que se passe-t-il si l’on duplique des fiches produits ou des textes ?

Ces pratiques affectent dangereusement votre référencement ! Elles sont pénalisées par Google, jugées peu pertinentes car redondantes. En somme, vous êtes considérés comme « dégradant l’expérience utilisateur de l’internaute qui recherche une réponse via Google ». La production automatique de contenus permet, à cet égard, d’obtenir des textes variés à haute valeur SEO qui se démarquent des contenus proposés par les autres sites. Comment ? Des nouvelles technologies permettent désormais d’éviter le duplicate content. La comparaison des textes produits entre eux permet de produire des phrases « uniques ».


Mettre à jour ses contenus rapidement et efficacement


1. Une mise à jour des textes rapide permise par une connexion directe à la data

La robot-rédaction produit des textes factuels basés sur de la data. Si ces données changent, les ajustements peuvent se programmer et se réajuster très rapidement.


2. Cas client : repositionnement stratégique au coeur de la mise à jour

Prenons l’exemple concret d’un cas client. Notre client e-retailer avait alors fait appel à LabSense pour générer en masse des fiches produits. En l’occurrence, il s’agissait de fiches produits bijoux. Le détail des contenus produits impliqué une classification avec des spécifications produit, mais aussi des images et un texte de mise en situation évoquant le produit, la cible le type d’événement… En cours de génération, l’équipe marketing a désiré réajuster le pronom nominal de désignation. Le « tu » devait laisser sa place au « vous ». L’ajustement s’est fait en 1 journée, top chrono !




Comment mettre à jour ses contenus en respectant les exigences des moteurs de recherche ?


1. Mettre en place un planning de renouvellement pertinent avec son secteur ou segment produit

Evidemment, il faut actualiser souvent son contenu pour valoriser sa pertinence. Néanmoins, il serait illusoire de penser qu’il y a une unique règle d’actualisation. La première étape consiste à dresser un planning d’actualisation.

2. E-commerce : quels types de contenus mettre à jour ?

Par exemple pour les fiches produits, ce planning des mises à jour sera très souvent synchronisé avec les marronniers, la saisonnalité, les temps forts de la marque. S’il s’agit de produits plutôt pour l’industrie, ou en tout cas peu impactés par la saisonnalité, on recommande de changer ses fiches tous les 3 mois.

3. Mettre à jour ses contenus : exemple pour les Médias

Pour les médias, la météo se renouvelle tous les jours et beaucoup de données éditorialisées comme la qualité de l’air, l’horoscope ou les alertes santé n’ont d’intérêt qu’actualisées. Par conséquent, le planning des mises à jour est très impacté par l’actualité chaude. S’il y a une pandémie, on pourra de surcroît par exemple croiser ses données avec de la météo. Tout dépend également de la volonté de faire pénétrer une information pour toucher le grand public.

4. Exemple de mises à jour pour l’Immobilier

Côte petites annonces, la fréquence des mises à jour sera encore une fois différente. Il y a un impact de saisonnalité potentiellement sur des zones touristiques, pendant certaines périodes. Mais la plupart du temps le rythme d’actualisation dépend de la zone et du bien (appartement, maison, place de parking…). D’autant que l’actualisation concerne principalement des biens résiduels du portefeuille d’annonces en cas de zone à flux tendu ou au contraire elle concerne des biens très concurrentiels comme les places de parking.


Les freins humains pour mettre à jour rapidement ses contenus


La fréquence des mises à jour, bien que nécessaire, est difficile à respecter en utilisant uniquement des moyens humains.



1. La question du temps homme et des ressources disponibles à l’actualisation

Souvent, les équipes sont déjà assez chargées et on préfère se concentrer sur les nouveaux produits, les nouvelles descriptions. Noyés dans l’opérationnel de développement on arbitre en faveur du nouveau. Ensuite se pose également la question du 20/80. Face à cette abondance de contenus à mettre à jour et à la sortie des nouveaux, on privilégie 20% des produits qu’on pense responsables de 80% du chiffre.

2. Mettre à jour ses contenus : les biais de la méthode 20/80

Petit problème, c’est une solution du moindre mal et pas nécessairement de l’optimal car nous avons toujours des biais de développement. Autrement dit nous n’avons pas assez de recul pour savoir si les 20% des produits privilégiés sur le plan du contenu, sont composés de produits réellement plus performants ou qu’on a voulus plus performants. A défaut d’avoir du temps pour de l’A/B testing ou de tests sur échantillons pour avaliser les hypothèses de mix marketing, on reste dans des suppositions de mix optimal.

3. Mettre à jour certes mais que dire du style d’écriture ?

Il y a manifestement un côté « le serpent qui se mord la queue », vous l’aurez remarqué. Effectivement, la question du duplicate content revient rapidement sur ce sujet. Quand bien même, les équipes auraient le temps et les ressources associées pour recycler, actualiser les textes et le contenu a fortiori, il est humainement très compliqué de se départir de son style quand on écrit sur le même sujet ou le même produit. Et nous n’y pouvons rien nous sommes tous le produit d’une histoire, d’un schéma de pensée, d’une aisance avec l’écriture ou non.

4. Paradoxe : plus de duplicate avec de l’humain que du robot ?

Et oui, cela peut sembler surprenant, mais cet fait est bel et bien une réalité. Le taux de duplicate content augmente souvent lorsqu’une personne rédige, versus l’intelligence artificielle qui elle, peut établir des règles de fréquence d’usage, de contrôle de correspondance des textes etc..

Conclusion : IA, mise à jour des contenus et automatisation

Dans toute génération il y a un arbitrage à faire entre contenu très premium, éminemment humain et un contenu de type plus éditorialisé. Il y aura toujours une juste mesure à trouver entre de la rédaction humaine et de la rédaction automatisée. Malgré tout, l’intelligence artificielle s’actionne de manière très opportune pour mettre à jour ses contenus et les actualiser sereinement. Pour finir, il faut bien intégrer que l’automatisation n’est jamais un remplacement d’activité mais une solution à des activités à faible valeur ajoutée. Il y a beaucoup à gagner à automatiser de nombreuses tâches entreprises (super article sur des exemples concrets d’automatisation pragmatiques et efficaces), c’est tout simplement du bon sens et la mise à jour des contenus en fait partie.


En somme l’IA LabSense peut :

    • Générer automatiquement des contenus
    • Maîtriser le taux de duplicate
    • Mettre à jour ses contenus sans peine
    • Respecter les exigences des moteurs de recherche





Une petite démo ?


Posted on 21 février 2019 in Blog, Lab-Sense

Share the Story

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top